Comment changer le monde? - 10 étapes pour vivre autrement.



Si on veut faire une différence dans le monde et que l’ont veut voir ce monde changer, cela commence d’abord par se changer soi et changer certaines de nos habitudes, voire faire des changements plus radicaux dans nos vies.

Je constate que beaucoup de gens s’alignent sur une énergie du « contre ». Contre le système, contre la globalisation, contre la haine, contre la guerre. Mais l’énergie du « contre » est contreproductive justement. Car le contre est une énergie de résistance et nourrit donc exactement ce contre quoi l’on est ! Quand on manifeste contre la guerre, on nourrit la guerre, quand on est contre la haine on nourrit la haine, quand on est contre le système on nourrit le système. Nous donnons toute notre attention et notre énergie à tout cela.

La vraie solution se trouve dans le fait de focaliser sur le positif et de CREER les solutions, nous avons le pouvoir de créer nos vies et d’instaurer des changements concrets au niveau personnel qui impacteront indéniablement le collectif.

« Vous n'êtes pas une goutte dans l'océan. Vous êtes l'océan tout entier dans une goutte » - Rumi (poète et mystique soufi).

Quand je change, le monde change. Si l’on veut éradiquer les guerres, il vaut mieux se concentrer sur la paix (et la paix intérieure), si on veut éradiquer la haine, il vaut mieux se concentrer sur l’Amour (et sur l’amour de soi, apprendre à s’aimer). Si on veut changer le monde et le système cela commence par quelques étapes concrètes, qui amèneront à des changements durables dans nos vies et dans notre société. (Je mets tous les liens mentionnés en bas de page).

1. Contribuer à financer un circuit économique alternatif.

  • L’argent c’est le nerf de la guerre. Pour l’instant l’économie est basée sur l’argent comme valeur d’échange en attendant que d’autres alternatives soient mises en place, alors autant faire avec et l’utiliser à bon escient !

  • Dans le système actuel, nous avons le pouvoir grâce à notre argent. Nous pouvons donc décider à tout moment de financer des structures et des systèmes plus respectueux de l’être humain, de l’écologie et de l’animal.

  • Cela commence par ce que l’on mange. : Arrêter d’acheter en supermarché. Les marges et les bénéfices énormes ne vont qu’aux grandes enseignes au détriment des producteurs. On finance une industrie polluante, qui ne respecte ni la vie de l’animal, ni de la terre. Acheter en supermarché c’est la garantie d’acheter des aliments intoxiqués par les pesticides, fongicides, insecticides qui contribuent à nous rendre malades. Dans un produit bombardé de produits chimiques, il n’y a plus aucun nutriment, les fruits et les légumes avec des pesticides n’ont aucune valeur nutritionnelle et intoxiquent nos corps avec des produits chimiques qui nous rendent malades.

  • Préférer le bio et les petits producteurs, il existe des réseaux en ligne (cf. liens en bas de page) ou encore mieux cultiver son propre potager.

  • Réduire ou supprimer la viande et le poisson : l’industrie de la viande est une des plus polluantes, vorace en eau, en ressources et en terres…de plus elle est ultra cruelle envers nos frères les animaux. La consommation effrénée de poisson est en train de vider les océans, certains poissons contiennent aujourd’hui un taux si élevé en mercure et en métaux lourds que l’agence de sécurité alimentaire l’Anses recommande de ne pas en manger plus de deux portions par semaine.

  • Choisir des banques coopératives et éthiques pour placer son argent. Des banques qui ne spéculent pas en bourse avec notre argent et qui financent des projets écologiques ou humanitaires (la Nef, le Crédit coopératif).

  • Arrêter d’acheter toujours le gadget technologique dernier cri. Je pense évidemment aux grandes marques comme Apple, Samsung etc. qui s’enrichissent à milliards sur le dos du travail d’enfants en Asie et en Afrique dans les mines où des enfants travaillent au péril de leur vie.

  • Même chose pour les vêtements. Préférez la fabrication locale, artisanale dans des matériaux respectueux de l’environnement (etsy, alittlemarket).

2. Se soigner autrement.

  • L’industrie pharmaceutique est une des plus lucratives du monde. Comme toute industrie leur but premier est le business et le profit. Le business pharmaceutique ne peut pas faire de profit sur des êtres en bonne santé, c’est donc dans leur intérêt de les rendre dépendants de manières chroniques aux médicaments. C’est aussi pour cela que l’on voit autant de scandales autour de médicaments ces dernières années. L’industrie sort un médicament sans le tester, le vend pendant 2 ou 3 ans pour faire un maximum de profit, puis il s’avère que le produit était dangereux. Peu importe, le profit était au rendez-vous.

  • Depuis des millénaires les humains se soignent de manière naturelle grâce aux plantes et aux minéraux. Privilégier des soins par les plantes comme la phytothérapie, l’aromathérapie, la gemmothérapie, l’homéopathie (toujours bio !).

  • Les médecines douces sont aussi une bonne alternative là où la médecine moderne échoue souvent, et sans effets secondaires néfastes. Acupuncture, médecine chinoise, chamanisme, guérisseurs, rebouteux, massages, hypnothérapie, sophrologie, Reiki, magnétisme, ostéopathie…

  • Préférez des médecins et des thérapeutes qui travaillent avec le cœur et qui n’hésitent pas à avoir un réel contact avec leurs patients. C’est l’amour qui guérit ! L’être humain se guérit bien plus grâce au toucher (le toucher libère l’ocytocine l’hormone de l’amour et du bonheur) et grâce à l’écoute. C’est mieux que de repartir avec une ordonnance de médicaments.

3. Investir sur soi

  • Dans notre société, s’occuper de soi est souvent vu comme quelque chose d’égoïste. Or nous sommes chacun la personne la plus importante de notre vie ! Si l’on veut pouvoir donner aux autres et être au top, il faut d’abord se donner à soi-même. On ne peut pas donner aux autres si notre propre verre est vide.

  • Cela veut dire concrètement se faire du bien, être plus aimant pour soi.

  • Entamer une thérapie, des soins pour soigner nos blessures et nos souffrances.

  • Faire de la méditation pour calmer ses pensées et trouver le calme intérieur.

  • Faire du sport, du yoga, du Taï chi, Qi gong, arts martiaux, de la danse…mettre son corps en mouvement et l’honorer en lui donnant des aliments sains.

  • Apprendre à s’aimer, être plus doux avec soi et donc avec les autres, être à l’écoute de ses émotions et les accueillir avec bienveillance (voir l'article ou la vidéo sur les émotions).

  • Changer ses croyances limitantes et se débarrasser des conditionnements de la société.

4.Trouver ce qui nous fait vibrer

  • C’est-à-dire trouver notre passion, notre raison de vivre et faire des pas concrets pour le réaliser. Comment faire ? Se poser la question : « Qu’est-ce qui me procure de la joie ? » Être à l’écoute de ses émotions, ce sont elles qui nous guident vers notre joie et notre mission de vie.

  • Si on se sent prisonnier d’un boulot alimentaire, d’un travail qui rapporte de l’argent mais nous ennuie, se poser la question concrètement : Pourquoi continue-t-on ? Si la réponse est la peur ou la croyance que l’argent manquera, travailler sur la peur/la croyance. La joie que l’on ressent quand on est aligné avec notre raison de vivre ouvre automatiquement les vannes de l’abondance car l’Univers nous soutient à 100% dans ce qui est juste pour nous.

  • Si vraiment on est perdu, prendre une année sabbatique, voyager autour du monde… à vélo ou à dos d’âne ou peu importe ! Aller à la rencontre des gens, des cultures différentes. Je vous assure qu’au terme de vos voyages vous en saurez beaucoup plus sur vous et pourquoi vous êtes là !

5. Sortir de sa zone de confort !

  • On n’a rien sans rien. Sortir de sa zone de confort demande certes du courage mais les cadeaux qui nous attendent de l’autre côté de la peur en valent la chandelle ! Quand on se sent bloqué dans sa vie, un changement radical est parfois la seule issue.

  • Partir, laisser tout derrière soi, déménager, changer de vie, la vie commence de l’autre côté de sa zone de confort ! Certes le chemin est parfois parsemé d’embûches et il y aura des doutes, des épreuves mais cela ouvre la voie royale à l’accomplissement de soi, à l’abondance et à la joie ! (et je parle d’expérience vécue !).

6. Aider son prochain

  • L’entraide, le don de soi contribue à former une société où les valeurs humaines de solidarité sont la norme. Au détriment d’un système basé sur l’individualisme qui nourrit l’illusion de séparation entre les êtres et la nature.

  • Former des communautés, des villages solidaires. La nature humaine est spontanément sociale et communautaire. Vivre seul et isolé des autres comme c’est souvent le cas en ville est contre-nature et contribue à rendre les gens misérables. Le lien social est très important pour l’être humain!

  • Aider concrètement l’autre par de petites ou grandes actions : donner une pièce à un SDF dans la rue, financer des projets humanitaires, des refuges pour animaux, donner à Emmaüs ou autre organisme, donner le surplus de nourriture, parrainer un enfant pauvre dans le monde. Aider les autres revient à s’aider soi dans un Univers où tout est Un et contribue à nous apporter beaucoup de bonheur !

7. S’informer autrement

  • Les médias traditionnels appartiennent à des grandes multinationales, ils tirent leurs informations des agences de presse qui centralisent toute l’information. Les informations diffusées sont donc triées et biaisées en fonction de ce qui sert les propriétaires des médias. S’informer autrement, notamment par des médias indépendants et sur internet nous garantie une vue beaucoup plus objective et proche de la vérité. (liens en bas de page)

  • Exercer son esprit critique par rapport à tout ce qu’on nous dit, chercher les sources des informations, les intérêts cachés, les manipulations de l’image…

  • Eteindre sa télé. Elle ne sert à rien sauf à hypnotiser, abrutir les masses et diffuser une propagande politique, économique et mercantile (les pubs). C’est très insidieux car la plupart des gens ne savent pas qu’ils sont sous hypnose quand ils regardent la télévision. Si on aime certaines émissions elles sont disponibles sur internet.

8. Une éducation consciente pour nos enfants

  • La structure scolaire classique est de plus en plus remise en question. En effet elle est principalement basée sur la compétition, la hiérarchie, l’instruction passive et la répétition (leçon apprise par cœur). Elle ne développe ni ne respecte la nature créative et spontanée de l’enfant, le conformant à un modèle unique qui ne prend pas en compte sa nature unique. C’est pourquoi il y a autant de décrochage scolaire et de rébellion aux seins des établissements scolaires.

  • Il existe depuis de nombreuses années des structures scolaires alternatives beaucoup plus respectueuses du rythme et des envies de l’enfant et de sa liberté de choisir ce qu’il aime faire et apprendre (Steiner, Montessori, Freinet). Ces structures sont basées sur la coopération avec l’enfant et les enfants entre eux (favorisant l’entraide au lieu de la compétition). Elles permettent aux enfants de se responsabiliser, elles équilibrent le travail mental et manuel et aident à développer la créativité de l’enfant.

  • Il est aussi possible de faire l’école à la maison, dans ce cas il faudra prévoir des activités extérieures en groupe pour sociabiliser l’enfant.

9. Se rapprocher de la nature

  • L’homme fait partie intégrante de la nature, il n’est ni en dessous ni au dessus, chaque règne tient une place égale et interagit grâce à l’interdépendance naturelle de la roue de la Vie. La vie urbaine a contribué à nous couper de la nature (et donc d’une part de nous-mêmes) pourtant indispensable à notre survie. C’est la nature qui nous nourrit, nous habille, nous chauffe, nous permet de respirer, de nous laver…Au-delà des services indispensables qu’elle nous rend, elle nous fait du bien. Une balade dans la nature, étreindre un arbre (la tree therapy), respirer le parfum des fleurs et des plantes, se baigner dans une eau de source ou dans la mer, contribue à nous rendre plus heureux (et c’est aussi prouvé scientifiquement !). Il est donc indispensable de se reconnecter avec elle pour vivre mieux, plus heureux. Mais cela implique de se mettre à son rythme et de sacrifier le rythme effréné de la ville et du tout tout de suite !

  • Respecter la nature passe aussi par : trier ses déchets, faire du composte, utiliser des énergies durables et écologiques.

10. Se reconnecter à sa part spirituelle

  • Nous sommes des êtres spirituels ayant une expérience matérielle. Le voile de l’illusion qui a été tiré entre nous et cette vérité est notre quête personnelle de sens et de compréhension, notre chemin initiatique. Au-delà de toute religion ou de tout dogme c’est le Divin à l’intérieur de nous que nous allons chercher. La mort n’existe pas, elle est seulement transition de l’âme à travers les dimensions spirituelles que contient l’Univers. Notre quête est celle de peler une à une les couches de l’illusion comme les pelures d’un oignon pour revenir à l’essentiel de qui nous sommes, c’est-à-dire pure conscience imaginant et projetant la réalité physique. En réalisant cela, nous prenons également conscience que tout ce qui nous entoure co-créé avec nous cette réalité, et qu’en fait il n’y a qu’une seule conscience, celle de la Source. Nous sommes fondamentalement tous UN.

Sat Nam

Gabrielle Isis

Si vous souhaitez reprendre cet article merci de le recopier dans son intégralité avec les images en citant l'auteur avec le lien du site internet.

Pour voir la vidéo liée à l'article cliquez ici.

Liens utiles:

Banques alternatives :

Article : http://www.bastamag.net/Comment-reconnaitre-une-banque-veritablement-alternative-ethique-et-d-utilite

http://www.lanef.com/

http://www.credit-cooperatif.coop/

http://financeresponsable.org/

Réseaux producteurs :

http://laruchequiditoui.fr/fr

http://www.mon-producteur.com/

http://www.acheteralasource.com/

Liste de sites d’infos alternatives :

http://lesmoutonsenrages.fr/2015/08/24/250-sites-alternatifs-dinformation-dentraide-dechanges-de-consommation-collaborative/

Vêtements artisanaux ou produits localement :

http://www.etsy.com

http://www.alittlemarket.com

http://www.lafabriquehexagonale.com/2010/12/vetements/

Ecoles alternatives :

Pédagogie Freinet

http://www.icem-pedagogie-freinet.org/

Pédagogie Montessori

http://www.montessori-france.asso.fr/

Pédagogie Steiner

http://www.steiner-waldorf.org/

#unité #spiritualité #abondance #conscience #changer #changement #ecologie #durable #énergie #médecine #alternatif #système

All rights reserved © 2020 Gabrielle Blocker. 

  • Facebook Social Icon
  • Facebook Social Icon
  • Facebook - Black Circle
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now