Comment s'ancrer et pourquoi c'est si important? - 6 moyens efficaces pour s'ancrer.



Dans notre cheminement spirituel on aspire tous à s’élever, s’élever spirituellement, s’élever au dessus de la densité matérielle qui nous paraît souvent lourde et difficile à porter. Mais parfois pour bon nombre d’entre nous, nous oublions que si l’on veut s’élever, on a avant tout besoin de s’ancrer. En effet, pas possible d’ascensionner à des dimensions plus élevées spirituellement si on ne s’enracine pas d’abord.

La spiritualité et les pratiques spirituelles peuvent parfois être utilisées comme un moyen de fuir la réalité physique. Et si on a déjà une âme qui a problème avec l’incarnation, si on a déjà tendance à être tête en l’air, et vouloir s’évader de la réalité par tous les moyens, alors on tombe facilement dans ce piège. Je pense que j’en ai déjà parlé, beaucoup de personnes dans la communauté spirituelle planent à deux cent mille au–dessus du sol, beaucoup ont un gros problème d’ancrage et de fait ne peuvent pas bâtir et construire dans la matière, tout simplement car il se dissocie de la matière.

Depuis l’enfance on s’est adapté à ce monde parfois difficile en se dissociant de la réalité (j’en parlerai prochainement car je ferai un sujet sur l’enfant intérieur et les traumatismes). Cette dissociation se poursuit souvent à l’âge adulte et nous cause bien des problèmes, car on ne peut pas avancer et évoluer spirituellement si on n’intègre pas pleinement son corps d’abord. Arrêtons de le renier. Le corps est le temple de l’âme et les deux sont indissociables dans l’incarnation. C’est pourquoi l’ancrage à la terre est essentiel et la pierre angulaire de toute pratique spirituelle.

Comment savoir si on manque d’ancrage ? On est tête en l’air, on a tendance à beaucoup rêvasser et à être absent. On a du mal à se concentrer, on a du mal à suivre une conversation. On oublie ou on perd régulièrement les choses, on a du mal à suivre un emploi du temps et à s’organiser. On est tout le temps dans sa tête et/ou à fleur de peau.

Il existe évidemment de nombreuses méthodes pour s’ancrer, voici 6 moyens pour s’ancrer, qui de mon point de vue sont les plus efficaces. Et voici une méditation pour s’ancrer à l’aide d’un arbre que j’ai spécialement créée pour vous, cette méditation sera d’autant plus puissante si elle est réalisée au pied d’un arbre:

1. S’ancrer grâce à la nature

Le premier moyen de s’ancrer, et sans conteste mon préféré, est de s’ancrer au contact de la nature. On peut commencer par se promener dans la nature, en focalisant sur ses pas et ses pieds en contact avec le sol et imaginer des racines qui poussent sous la plante des pieds. On peut aussi évidemment si le temps le permet marcher pieds nus sur le sol ou dans l’herbe, ceci a pour propriété d’avoir la plante de ses pieds en contact direct avec le sol et de pouvoir ainsi mieux faire circuler les énergies telluriques de la terre qui vont remonter le long des jambes.

Mais pour ma part, le top du top est de s’asseoir au pied d’un arbre ou sur ses racines apparentes. On peut imaginer qu’à partir de notre sacrum ou chakra racine se développe des racines qui comme celles de l’arbre descendent profondément dans la terre. On peut même imaginer un faisceau lumineux rouge qui descend jusqu’au cœur de la terre.

On peut méditer au contact de l’arbre et se sentir connecté à lui et ainsi s’imprégner de son énergie qui va nous aider à nous enraciner. Si vous habitez en ville, trouvez un parc avec un arbre qui vous appelle.

J’aimerais juste dire un mot sur la « tree therapy » ou « thérapie avec les arbres » qui est très à la mode, c’est bien-sûr très bénéfique d’être au contact des arbres et de les enlacer, de méditer avec eux. Mais attention de ne pas venir décharger ses poubelles énergétiques ou émotionnelles sur les arbres. Beaucoup de gens font ça, notamment dans des lieux sacrés où il y a de grands arbres gardiens. A cause du passage incessant et le fait que les gens viennent se décharger sur eux, certains de ces arbres finissent par mourir. Il faut qu’il y ait un respect et un équilibre dans l’échange avec l’arbre, il peut nous aider mais il ne faut pas qu’il nous serve de dépotoir.

2. La méditation

La méditation a de nombreux bienfaits, et je conseille toujours d’avoir une pratique méditative quotidienne, mais parfois la méditation peut avoir pour effet de se dissocier de son corps. Si on a déjà un problème d’ancrage la méditation peut accentuer ce problème si on n’y prend pas garde. Quand on a déjà tendance à avoir la tête dans les nuages et des facilités à « partir », souvent on se retrouve dans l’astral à explorer des dimensions différentes et quand on revient en soi, on se sent un peu désaxé ou on a la sensation de flotter sur un nuage. Ceci est un signe que nous ne sommes pas revenus complètement dans le corps. Alors comment remédier à ça ? Il existe des méditations spécifiques pour l’ancrage (voir celle que j’ai mise en ligne), ensuite au lieu de méditer les yeux fermés, ce qui nous incite à « partir », on peut méditer les yeux ouverts fixés sur un point (la flamme d’une bougie par exemple) ou les yeux mis clos. En yoga Kundalini il y a de nombreuses méditations où on garde les yeux mis clos en focalisant le regard sur le bout du nez. Cette technique va nous aider à rester bien présent dans le corps tout en gardant tous les bénéfices de la méditation, et ne pas oublier de bien respirer profondément !

En sortant de la méditation, encore en position assise, on peut décoller ses fesses légèrement du sol grâce à ses mains et se laisser retomber, ceci a pour effet d’activer le chakra racine et la Kundalini.

3. Les massages

Comment joindre l’utile à l’agréable pour s’ancrer, si ce n’est se faire masser régulièrement ? Non seulement le massage a de nombreux bénéfices sur le corps et l’esprit mais en plus cela nous aide à nous ancrer. A condition de faire attention de rester bien présent à son corps pendant le massage. Le meilleur moyen est de se concentrer sur les mains du masseur et les sensations que cela nous procure au niveau du corps, de bien se laisser aller dans la respiration et dans les sensations. Le massage des pieds (réflexologie) et le massage du ventre chinois, le Chi Nei Tsang, sont particulièrement efficaces pour l’ancrage. Après une séance on peut vraiment sentir un enracinement, notamment le massage du ventre, qui libère les énergies vers le bas du corps et active le fameux Hara, centre énergétique connu pour ceux qui pratiquent les arts martiaux.

4. La nourriture

La nourriture est aussi un excellent moyen de s’ancrer. Le jeûne a évidemment des propriétés au niveau santé non négligeables, mais je ne conseillerai pas le jeûne sur du long terme (le jeûne intermittent c’est ok) pour les personnes qui ont déjà un gros problème d’ancrage. En effet, le fait de supprimer les aliments va favoriser une légèreté dans le corps et la sensation d’avoir les pieds qui décollent du sol. En ce qui concerne les praniques, ce mode de vie demande d’avoir une discipline spirituelle qui vient remplacer les repas, et il est impératif d’être centré et ancré pour pratiquer le pranisme, sinon gars au décollage ! Il y a des aliments qui nous aide particulièrement pour l’ancrage, évidemment il y a la viande et les protéines animales, mais comme je sais que de nombreuses personnes aujourd’hui sont végétariennes ou véganes, je ne préconise pas forcément de revenir à la viande pour s’ancrer, sauf peut-être dans des cas extrêmes ou si notre corps le demande. Je suis végétarienne à tendance végane, mais il m’arrive encore de temps en temps d’avoir des phases où je sens que j’ai besoin de plus d’ancrage et que mon corps réclame de la viande. Alors je mange de la volaille par exemple. Mais parmi les aliments qui ancrent il y a aussi tous les aliments qui poussent sous la terre et les racines, comme les carottes, les betteraves, les pommes de terre, les radis, les topinambours, le gingembre, le manioc et j’en passe…Donc privilégier ces aliments dans notre alimentation va nous aider pour l’ancrage. Il vaut mieux consommer des aliments cuits, à la vapeur par exemple, ce qui va rendre l'aliment plus dense, plutôt que cru si on a un problème d’ancrage.

5. Huiles essentielles

Les plantes nous offrent aussi la possibilité de mieux s’ancrer, parmi elles on retrouve le nard de l’Himalaya qui est une des plus puissantes pour l’ancrage. Une goutte d’huile essentielle de nard sur la plante des pieds et en olfaction (attention elle a une odeur très forte, on aime ou pas !) et son action est immédiate ! Il y aussi les huiles essentielles qui nous viennent des arbres, comme le cèdre de l’atlas, on peut par exemple se masser les jambes avant de l’huile végétale et quelques gouttes de cette huile essentielle. L’huile essentielle de pin sylvestre, une goutte qu’on vient frotter sur le sacrum, nous aide non seulement à nous ancrer, mais active l’énergie en cas de fatigue. D’autres huiles essentielles qui ancrent sont le tea-tree et le vétiver (ce dernier peut s’utiliser en parfum). On peut aussi se faire des bains de pieds avec du sel de mer ou du sel d’Epsom avec quelques gouttes de ces huiles essentielles au choix.

6. L’exercice physique

Comment bien se sentir ancré dans son corps si ce n’est par la pratique d’exercice physique ? Que ce soit par le sport, le Yoga, les arts martiaux…le fait de faire bouger son corps va nous aider à mieux faire circuler l’énergie et de focaliser notre attention sur celui-ci. Les arts martiaux sont connus pour être particulièrement efficaces pour l’ancrage, car beaucoup de techniques d’arts martiaux se basent sur le Hara (situé un peu en dessous du nombril), centre énergétique du corps indispensable pour se centrer et s’enraciner. Le Yoga est également très bénéfique, traditionnellement les Indiens le pratiquait non pas sur des matelas mais sur on simple tissu sur la terre, car plus on est en contact directement avec le sol, plus on va absorber les énergies telluriques indispensables à notre équilibre. Les postures qui aident en Yoga sont toutes celles où on fait appel à notre équilibre, comme la posture de l’arbre par exemple, sinon la posture de l’enfant, et le postures qui ouvrent le bassin (souvent quand on a les hanches bloquées on a un problème d’ancrage), comme la posture du pigeon.

Alors j’espère que vous mettrez à profit toutes ces techniques, et vous verrez que votre corps vous dira merci, car au lieu de le nier vous en prendrez soin comme une part divine à part entière. C’est une manière de l’honorer et d’honorer également la Terre-Mère sur laquelle on s’enracine.

Sat Nam

Gabrielle Isis

www.gabrielleisis.com

Thérapie: www.suyipena.com

Stages: www.nature-angels.net

Si vous souhaitez reprendre cet article merci de le recopier dans son intégralité avec les images en citant l'auteur et le lien internet original.

#ancrage #chakraracine #spiritualité #arbre #nature #méditation #racine #massage

All rights reserved © 2020 Gabrielle Blocker. 

  • Facebook Social Icon
  • Facebook Social Icon
  • Facebook - Black Circle
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now