A la rencontre des guides spirituels. Qui sont-ils et comment communiquer avec eux?




Bon nombre de personnes dans la spiritualité s’intéressent aux guides, il suffit de voir le nombre d’articles et de vidéos qui pullulent sur la toile sur ce sujet pour s’en rendre compte! Mais qui sont-ils exactement, garde-t-on toujours les mêmes tout au long d'une vie et surtout comment les percevoir ou interagir avec eux ?


Quand on pense à un guide dans notre monde matériel, on pense à quelqu’un qui nous aide à marcher le long du chemin de la vie. Un guide nous aiguille, nous conseille, nous soutien tout au long de la route qu’on a choisie d’emprunter.

Dans le monde spirituel, on pourrait dire que c’est assez similaire. Souvent nous avons même plusieurs guides, parfois un guide principal qui se présente à nous. Les guides spirituels sont en effet là pour nous aider dans notre cheminement spirituel, ils aident l’âme qui s’incarne à se mettre sur les rails qui lui permettra d’accomplir sa mission.

Toutes les âmes ont une « mission ». Cela ne veut pas dire qu’il s’agisse forcément d’une mission de super héros qui va sauver la terre toute entière. Une mission est simplement un chemin d’évolution, qui souvent permettra d’explorer une ou plusieurs thématiques spécifiques choisies par l’âme et ses guides avant l’incarnation.


Les guides peuvent prendre plusieurs formes différentes, et ils peuvent être différents types d’entités. Parmi les guides on peut trouver des ancêtres, des proches décédés, des animaux (parfois décédés ou animaux totem), des ancêtres ou maîtres d’autres incarnations, des âmes sœurs ou flammes jumelles, des figures spirituelles telles que des maîtres ascensionnés, des êtres de la nature, des êtres de l’intra-terre ou des étoiles, la conscience de la terre elle-même, Gaïa… et d’autres formes encore. Comme on peut le voir les guides peuvent être vraiment divers et variés.


Au long de mon chemin je me suis rendue compte que les guides peuvent aussi changer aussi tout au long d’une vie, certains sont là pour toute la vie et d’autres non. En effet, le but de l’existence étant d’aller vers plus d’expansion de conscience, lorsqu’on franchit certains paliers de conscience et d’évolution, certains guides laissent la place à d’autres êtres spirituels souvent plus élevés vibratoirement, qui seront plus en accord avec notre niveau d’évolution.


Par exemple, l’année dernière alors que je traversais des grosses phases de transformation et de prises de conscience, j’ai visité la bibliothèque akashique, et un nouveau guide s’est présenté à moi pour m’informer qu’il serait désormais un de mes guides principaux. J’aime bien m’amuser avec lui et le surnommer « Merlin » (même si ce n’est pas Merlin) car il a l'apparence d'un vieux druide sage. Il m’a dit que sa spécialité est d’être un guide spirituel pour les guides terrestres. Un guide pour les guides en quelque sorte.


Alors comment entrer en contact ou percevoir nos guides ?


Ce qu’il faut savoir c’est que même si on a l’impression de ne jamais avoir entendu ses guides ou reçu quoique ce soit d’eux, ils sont toujours là et ils nous transmettent des choses parfois à notre insu. Leur manière de communiquer avec nous est très subtile, toujours dans la suggestion et jamais dans l’injonction. C’est pourquoi si on arrive à les entendre, ce sera toujours une voix au volume assez faible, bienveillante, comme une petite fée qui murmure à notre oreille. Parfois les guides placent des choses sur notre chemin qui vont nous aider à un instant T, comme un livre ou un texte par exemple. D’autres interagissent avec la nature ou notre environnement en laissant des signes de leur présence ou de notre avancement. Les heures miroirs sont aussi parfois utilisés par nos guides ou nos anges pour transmettre des messages et nous montrer que nous sommes sur la bonne voie.

Et d’ailleurs quelle est la différence entre un guide et un ange ? Un ange peut aussi être amené à nous aider ou à nous guider, mais son rôle principal est de veiller sur nous et de nous protéger, non seulement notre corps physique mais aussi notre énergie. Ce sont des gardiens en quelques sorte, d’où le terme d’ange gardien.

On peut aussi demander à nos guides ou à nos anges de nous transmettre des messages dans nos rêves ou de répondre à certaines questions.


Une des choses les plus importantes à retenir concernant les guides c’est qu’ils n’interviennent JAMAIS dans nos choix et dans notre libre arbitre. C’est une loi universelle. Si vous entendez des voix vous dire « Fais-ci, fais ça !» ou « Non ne fais pas ça ! » ou d’autres choses qui suggèrent le fait de donner des ordres, ce ne sont pas vos guides.

Souvent le mental aime bien faire croire que c’est un guide, il m’arrive régulièrement de croiser des gens dans la communauté spirituelle qui ne jurent que par leurs guides et ne prennent jamais une seule décision sans leur accord. Ce ne sont pas leurs guides mais leur mental ou ego spirituel qui se fait passer pour leur guide.


Un guide est un guide, et non pas une béquille, nous ne sommes pas dépendants d’eux. Souvent c’est une manière de se déresponsabiliser et de s’infantiliser vis-à-vis d’eux, alors qu’ils souhaitent au contraire nous voir grandir et reprendre tout notre pouvoir. Les guides ne sont pas là pour vivre notre vie à notre place et faire les choix à notre place. Ils sont là pour nous soutenir et nous aider ponctuellement.

Les guides vont toujours nous mener vers plus d’expansion, de positivité et de lumière.

Quand on entend des personnes dire recevoir des messages de leurs guides à propos de telle chose ou telle personne et que c’est un message teinté de négativité, de jugement ou encore de peur, encore une fois ce ne sont pas leurs guides. Dans le meilleur des cas c’est leur mental, et au pire ce sont des entités négatives qui se jouent d’eux. Car le monde spirituel est rempli de divers êtres, certains sont lumineux et d’autres moins.


De tous temps l’être humain s’est fait tromper et manipuler par certaines entités dites « négatives », ce sont simplement des êtres qui vibrent plus bas, souvent en provenance du bas astral.

En ce moment avec la polarisation des extrêmes Lumière-Ombre, le bas astral est très présent dans le monde de la 3D et fait tout pour s’immiscer dans l’énergie humaine. Il ne s’agit pas d’en avoir peur, mais simplement d’être vigilant et de savoir à qui on a à faire.

Ces entités dites négatives sont toujours en résonance avec la vibration des personnes qu’ils viennent parasiter. Soit à cause de leur inconscience et certaines failles présentes dans leur être, soit car ces personnes ont choisi le chemin de l’ombre.

Ceci est aussi parfois le cas pour certains professionnels comme les mediums, clairvoyants ou channels. Soyons donc vigilants, toute information ne vient pas forcément de sources bienveillantes. Utilisons notre discernement et ressentons comment ces messages résonnent en nous et dans notre corps : sont-ils basés sur l’amour (ouverture) ou sur la peur (constriction)? Pour plus d’informations concernant la fausse lumière et le côté obscur du New Age lire mon article ici.


Comme on l’a vu précédemment, les guides interagissent de différentes manières avec nous, parfois même à notre insu. Mais si nous voulons vraiment commencer à les entendre distinctement, voire converser avec eux, nous devons être dans un état de réceptivité, de calme, où le mental est peu présent. Quand on a un mental fort et hyperactif, la pratique méditative quotidienne est d’une grande aide, ou tout au moins des exercices de respiration profonde ou de relaxation. En s’exerçant à calmer le mental, les guides pourront plus facilement se faire entendre.


Parfois les gens me disent : « Mais j’ai demandé à mes guides et je n’ai pas eu de réponse! ». Dans ce cas, je leur dis que ce n’est sans doute pas le moment de la recevoir ou que c’est à eux de trouver la réponse en eux. Encore une fois les guides ne vivent pas notre vie à notre place et tout arrive à point nommé.


Il arrive souvent quand je fais des soins aux personnes, que j’entende leurs guides ou leurs anges me demander de leur transmettre ceci : « Tu peux faire appel à nous, tu peux entrer en contact avec nous, nous sommes toujours à tes côtés ». Souvent l’âme sait qu’elle a de l’aide et du soutien, mais l’esprit humain est trop plongé dans ses luttes quotidiennes, et il oublie qu’il a de l’aide spirituelle à portée de main. Les guides n’attendent que nous pour leur demander de l’aide ! Ils ne peuvent pas agir sans qu’on ait d’abord demandé. En d’autres termes, pour qu’il y ait une main tendue il faut d’abord demandé de l’aide, et alors parfois des miracles se produisent.


Et pour terminer, interagir et entrer en contact avec ses guides c’est bien. Mais connecter avec son âme ou Moi supérieur et sa propre lumière, c’est encore mieux. Quand on sait qu’il n’y a qu’une seule conscience dans l’univers et que tout est Un, alors quand on parle avec ses guides, ses anges ou tout autre entité qui est là pour nous guider, n’est-ce pas finalement juste avec un aspect de notre Moi supérieur qu’on interagit ?


Sat Nam


Gabrielle Isis


Si vous souhaitez reprendre cet article merci de le recopier dans son intégralité avec les images en citant l'auteur et le lien internet original.


#guides #guidesspirituels #spiritualité #conscience #lumière #âme #êtresdelumière

All rights reserved © 2020 Gabrielle Blocker. 

  • Facebook Social Icon
  • Facebook Social Icon
  • Facebook - Black Circle
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now