Nous sommes en paix... - We are at peace...



(English below)


Nous sommes en paix…


Le ciel est clair, les oiseaux chantent et dansent le printemps.

La nature se réveille et se déploie, la planète respire. Les avions ont déserté le ciel, les voitures ont déserté les routes, les conflits ont cessé et l’humanité retient son souffle en revenant vers l’intérieur. Nous sommes en paix.

Et pourtant, quelque chose se prépare silencieusement mais sûrement en arrière-plan de ce printemps pas tout à fait comme les autres, nous le sentons tous au fond de nous.


De ma fenêtre j’entends les troupeaux de moutons dans les collines, j’entends les agneaux nouveau-nés du printemps qui bêlent et qui me rappellent que nous sommes dans la période pascale si chère aux Chrétiens. Prenons un peu de recul et libérez-nous de tout dogme religieux en gardant l’esprit bien ouvert, pour regarder de plus près la symbolique universelle que nous traversons actuellement.


Tout d’abord la symbolique de l’agneau. Dans le Nouveau Testament, l’agneau est associé à Yeshua, « l’Agneau de Dieu», évoquant ainsi le « sacrifice » du Christ pour sauver l’humanité de ses pêchés et de la mort. Mais au-delà de l’aspect sacrificiel, l’agneau représente avant tout cette part de pureté et d’innocence que chaque être humain porte en lui. Jean Baptiste, lors du baptême de Yeshua: «Voici l’Agneau de Dieu, voici celui qui ôte les péchés du monde.» (Jn 1,29)


Il est difficile de définir avec exactitude la date de la mort physique de Yeshua, mais selon les historiens elle aurait eu lieu le 7 avril 30 ou le 3 avril 33, et sa résurrection 3 jours plus tard.

En ce moment même nous expérimentons sur terre une profonde transformation, un basculement de l’Ombre vers la Lumière.

Quand Yeshua fut crucifié, sa mort a engendré beaucoup de peine, de souffrances et de peur. Le Messie, le guide était mort et cela ne pouvait que présager une vague d’obscurité sur terre.

Et pourtant les initiés savaient. Ils savaient que sa mort n’était ni un sacrifice, ni un meurtre, mais simplement une alchimisation Esprit/Matière, l’incarnation de la vie éternelle qui allait se manifester. Trois jours plus tard, Yeshua a ressuscité, démontrant ainsi le pouvoir de l’Esprit sur la matière. Montrant ainsi qu’après la mort il y a la vie, après la mort il y a la renaissance.

« Souvenez-vous de ceci : lorsque le soleil s’assombrira et que la Mère Terre tremblera, concentrez-vous et observez les mondes célestes. Vous m’y verrez et vous saurez que je ne vous ai pas laissés. Au troisième jour, ce corps se lèvera et vous me verrez comme JE SUIS. Qu’il en soit ainsi. Amen et amen. » - Yeshua (extrait de « Anna Grand-mère de Jésus » de Claire Heartsong).


Nous vivons actuellement cette phase remplie de peur, sombre en apparence, qui nous pousse à aller toujours plus vers l’intérieur pour trouver le salut.

Nous vivons actuellement ce qui a été appelé « la seconde venue du Christ », mais ce Christ ne sera pas de retour en étant personnifié en un Messie venu sauver l’humanité. Il s’agit bien de notre propre Christ intérieur qui s’éveille en nos cœurs, la fusion de notre moi humain et de notre moi divin pleinement réalisé. Aussi appelé la Conscience Christique.


Et Yeshua leur dit : « JE SUIS la lumière du monde; celui qui me suit ne marchera pas dans les ténèbres, mais il aura la lumière de la vie ».- (Jean) 8 :12.


Nous sommes tous la Lumière du monde. Voyez comment ce qui a été ancré il y a 2000 ans sur cette terre par la Sainte Famille est en train de se réaliser collectivement. Voyez que cette Ascension planétaire est ce processus de crucifixion (mort de l’Illusion) et de résurrection (l’Éveil). Nous sommes ainsi propulsés vers cet « Âge d’or » que l’on nomme aussi 5ème dimension.


Celui et celle qui saura s’abreuver à sa propre Source de Lumière connaîtra la Paix.

Celui et celle qui reconnaîtra la Lumière divine en lui même et en ces frères et sœurs humains connaîtra l’Amour.

Celui et celle qui saura se mettre au service de cette Lumière connaîtra la Joie.

Celui et celle qui reconnaîtra le Créateur en lui-même connaîtra sa pleine Réalisation.


Sat Nam 🙏✨🌺


Gabrielle Isis

--


We are at peace ...


The sky is clear, the birds are singing and dancing this spring.

Nature wakes up and expands, the planet is breathing. The planes have deserted the skies, the cars have deserted the roads, the conflicts have ceased and humanity is holding its breath as it turns within. We are at peace.

And yet, something is silently but surely being prepared in the background of this springtime which is not quite like the others, we all can feel it inside.


From my window I hear the flocks of sheep in the hills, I hear the newborn lambs of spring bleating and reminding me that we are in the Easter period so dear to Christians. Let’s take a step back and free us from any religious dogma, keeping an open mind, and take a closer look at the universal symbolism that we are currently going through.


First the symbolism of the lamb. In the New Testament, the lamb is associated with Yeshua, "the Lamb of God", thus evoking the "sacrifice" of Christ to save mankind from its sins and death. But beyond the sacrificial aspect, the lamb represents above all that part of purity and innocence that each human being carries within him. John the Baptist, at the baptism of Yeshua: "Behold the Lamb of God, behold him that taketh away the sins of the world." (Jn 1,29)


It is difficult to define with exactitude the date of the physical death of Yeshua, but according to the historians it would have taken place on April 7, 30 or April 3, 33, and his resurrection 3 days later.

At this very moment we are experiencing a profound transformation on earth, a shift from Shadow to Light.

When Yeshua was crucified, his death brought great pain, suffering and fear. The Messiah, the guide was dead and that could only herald a wave of darkness on earth.

And yet the initiates knew. They knew that his death was neither a sacrifice nor a murder, but simply a Spirit / Matter alchemy, the embodiment of eternal life that was going to manifest. Three days later, Yeshua was resurrected, demonstrating the power of Spirit over matter. Showing that after death there is life, after death there is rebirth.

"Remember this: when the sun gets dark and Mother Earth shakes, focus and observe the celestial worlds. You will see me there and you will know that I did not leave you. On the third day, this body will rise and you will see me as I AM. So it is. Amen and amen". - Yeshua (from "Anna Grandmother of Jesus" by Claire Heartsong).


We are currently living in this fear-filled phase, seemingly dark, which pushes us to go further and further inward to find salvation.

We are currently seeing what has been called "the second coming of Christ", but this Christ will not return by being personified as a Messiah who comes to save mankind. It is indeed our own inner Christ who awakens within our hearts, the fusion of our human self and our divine self fully realized. Also called Christ Consciousness.


And Yeshua said to them, “I AM the light of the world; whoever follows me will not walk in darkness, but will have the light of life ”.- (John) 8:12.


We are all the Light of the world. See how what was anchored 2000 years ago on this earth by the Holy Family is being carried out collectively. See that this planetary Ascension is this process of crucifixion (death of the Illusion) and resurrection (Awakening). We are thus propelled towards this "Golden Age" which we also call the 5th dimension.


Anyone who can drink from their own Light Source will know Peace.

Anyone who recognizes the Divine Light within themselves and within his human brothers and sisters will know Love.

Anyone who knows how to be of service to this Light will know Joy.

Whoever recognizes the Creator in himself will know his full Realization.


Sat Nam 🙏✨🌺


Gabrielle Isis



All rights reserved © 2020 Gabrielle Blocker. 

  • Facebook Social Icon
  • Facebook Social Icon
  • Facebook - Black Circle
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now